Quel verre a vin choisir ? - Blog Vin Abacchus

Quel verre a vin choisir ?

Comment choisir son verre à vin ?

Le verre INAO a lontemps été LE verre à utiliser pour les dégustations de vin, mais ce n’est pas forcément celui qu’il vous faut. Nous expliquons ici pourquoi les verres sont importants et quels verres choisir pour la dégustation de vin.

L'importance insoupçonnée de la forme du verre de vin

L’influence de la forme du verre à vin est souvent insoupçonnée chez le novice alors qu’un dégustateur de vin chevronné ne jurera que par des verres en cristal de chez SpiegelauRiedel ou Zalto, ce sont des verres qui les (nous;-)) font vraiment rêver !

Si vous n’êtes pas convaincu.e de l’impact de la forme du verre sur les arômes du vin, faites le test par vous-même : mettez le même vin dans plusieurs verres différents et sentez la différence. C’est un bon jeu sur le vin qui étonne toujours les néophytes ! En principe, vous ne boirez plus votre vin dans un gobelet ou verre à moutarde… et ce n’est pas du snobisme !

Dans les verres à pied, qu’on appelle aussi les verres Tulipe, les fabricants ont des gammes différentes :  le verre à Bordeaux, le verre à Bourgogne, le verre à blanc et la flûte à champagne. D’ailleurs le verre à vin blanc est souvent plus grand que le verre à vin rouge, mais pourquoi ? Est-ce bien nécessaire ou est-ce juste pour faire joli sur la table ?

Outre l’esthétique, il y a bien une raison qui explique cette différence de taille entre verre à vin rouge et verre à vin blanc. Les verres a vin blanc sont en général moins larges car le vin blanc a besoin de moins d’oxygénation pour libérer ses arômes.

Explication des différentes parties d'un verre à vin

Tout d’abord voyons de plus près la forme du verre pour comprendre son impact sur le vin :

Le verre se découpe en 3 parties : La base, le pied et le Calice.

Le pied peut être plus ou moins long et plus ou moins épais.

Le calice peut avoir une épaule plus ou moins haute et les parois de la cheminée et de la paraison plus ou moins courbées. Le Buvant est plus ou moins étroit.

La forme d'un verre à vin a-t-elle vraiment de l'influence sur la dégustation ?

Pourquoi choisir un verre a vin plutôt qu’un autre ? Le resserrement de la cheminée et la taille du buvant sont essentiels pour la concentration des arômes. Ils seront  ainsi mieux perçus par votre nez, que ce soit au premier nez ou au deuxième nez.

C’est au niveau de l’épaule qu’on sert en général le vin pour une dégustation. La largeur du verre détermine donc la surface de vin qui sera en contact avec le verre a vin.  Plus elle est large et plus la quantité d’air échangé va être grande. C’est bien pour les vins rouges jeunes tanniques (l’air va arrondir un peu) ou pour les vins naturels qui ont été protégés de l’air pendant leur élaboration.

La hauteur et la taille du pied servent à tenir le vin forcément, mais surtout à le regarder sur toutes les coutures et à l’agiter (vous savez, le faire tourner pour faire sortir tous les arômes), etc. Si le pied est trop court et trop gros, ce geste important du dégustateur est rendu plus compliqué. 

La grandeur du Calice. On trouve souvent des verres de tailles différentes pour les verres de blanc et de rouges, mais est ce que ça change vraiment quelque chose ? En tout cas, certains verres sont parfois tellement grands qu’on dirait des vases ! S’il y a un côté ludique et esthétique, c’est sympa pour un resto, si vous buvez n verre avec le repas, mais si vous levez le coude souvent, ça va vite vous fatiguer ! En dégustation, on sert généralement une dose de 10 cl. Donc les verres de 25 cl, 35 et 45 cl sont bien adaptés. 

Quel est le meilleur verre pour une dégustation ?

Vos verres de dégustation doivent être tous identiques, incolores, avec un pied et un bord légèrement resserré, permettant de bien capter les arômes.

Mais les pros du vin, comme les boulistes avec leurs boules, ne changent pas facilement leur doublette ou triplette de verres !

Il peut arriver que vous ayez plutôt des verres à Bière, un autre type de verre tulipe. À défaut, ça peut faire l’affaire !

Le verre standard depuis 1971 pour les dégustations de vin en France s’appelle le verre INAO. 

Verre Inao vide

Les problèmes du verre a vin INAO :

  1. Même si vous n’avez pas un grand nez, le buvant ne fait que 46 mm, du coup, il n’est pas toujours facile de bien sentir le vin lorsque vous inclinez le verre.
  2. Le pied ne fait que 5,5 cm de haut, du coup, il n’est pas toujours pratique pour le dégustateur qui tient son verre par le pied.

Le verre INAO tend à être remplacé par d’autres types de verres depuis la fin des années 2010, en particulier par les verres de type Excellence.  

Il faut aussi que le verre passe au lave-vaisselle et puisse servir à déguster de nombreux vins.

Verre de vin Lehman Excellence 25 cl

Verre a vin rouge : tulipe ou lyre ?

Ce sont les verres à Bordeaux qui sont dits verres tulipes. Les verres à Bourgogne, eux sont appelés verres lyres.

Au nez, pas de grande différence, entre ceux deux types de verre à vin. C’est au goût qu’ils se démarquent !

Sur un verre a vin tulipe, le buvant est plus refermé. En buvant, le vin arrive à un endroit plus précis en bouche. C’est ce qui fait que les tanins très présents dans certains vins de se répandre et d’assécher la bouche. 

Sur un verre a vin lyre, le buvant est plus ouvert et le vin se répand à l’avant de la bouche. Il est donc idéal pour les vins rouges moins tanniques, comme les Bourgognes. 

Champagne : coupe ou flûte ?

Ce qui fait l’essence du Champagne, c’est les bulles. Or, coupe ou flûte, nous ne sommes pas égaux. Ce sont les impuretés présentes à la surface du verre qui permettent molécule de dioxyde de carbone de former les bulles. Les Bulles grossissent lorsqu’elles remontent dans un verre. Elles seront donc plus grosses dans une flûte et dureront plus longtemps, car la flûte est plus haute. Dans une coupe, les bulles seront plus petites et le dégazage sera plus rapide. 

Des deux verres, le verre de dégustation recommandé pour le champagne. Certains professionnels recommandent cependant de boire le champagne dans un verre à dégustation vin classique, surtout pour les blancs de blancs et autres champagnes plus vineux, afin de permettre aux arômes de s’épanouir pleinement.

Le geste du dégustateur : tenir le verre a vin par sa base

On reconnaît facilement un sommelier ou professionnel du vin à sa façon de tenir le verre et de le porter au nez, le verre le plus horizontal pour capter le plus d’arômes du vin possible.

Tenir le verre par sa base permet de ne pas laisser de traces sur le verre qui pourraient influencer l’analyse visuelle du vin, de ne pas réchauffer le vin s’il est à bonne température, et enfin de l’agiter (faire tourner le vin dans le verre) pour en faire sortir encore plus d’arômes.

Les réflexes de base concernant les verres pour une dégustation de vin

Avant la dégustation, rincez vos verres à l’eau tiède en évitant les produits à vaisselle trop parfumés, surtout s’ils sortent du carton. Puis essuyez-les avec un torchon bien propre, car vous pourriez laisser des traces calcaires qui ont du goût (un goût terreux) !

À force de déguster, vous allez commencer à comparer les vins entre eux de plus en plus, et vous allez commencer à avoir besoin de 2 à 4 verres ! C’est aussi un réflexe qui vient avec la connaissance 

Les verres à vin à table en dehors de la dégustation

C’est vrai qu’on n’est pas toujours équipés pour la dégustation, mais juste pour le plaisir. La tradition et l’esthétisme veulent que l’on mette les verres de gauche à droite du plus grand au plus petit. D’abord le verre à eau, puis le verre à blanc, puis le verre à rouge, le plus petit.

Déguster avec des verres noirs

C’est toujours une expérience très intéressante, si vous avez la possibilité, de goûter un vin dans un verre noir. Vous verrez à quel point la vue influence les autres sens !

1 réflexion sur “Quel verre a vin choisir ?”

  1. Ping : La dégustation à distance depuis votre salon

Laisser un commentaire