Les cépages français par région : la carte qui résume tout ! - 50 Cépages

Les cépages français par région : la carte qui résume tout !

Carte des vins français par région

Les cépages français par région sont à connaître pour l’amateur.trice de vin. Il existe des cépages internationaux et des cépages autochtones car, oui, à chaque région, ses cépages ! La Carte des principaux vignobles et cépages de France est une aide précieuse pour aider à se souvenir. Acquérir cette vue synthétique est une étape importante.

Quel est le nombre de cépages en France ? 

Tout d’abord, répondons à cette question avant de voir quels sont les cépages français par région. Il existe 200 cépages en France. 12 cépages principaux couvrent la majorité du vignoble, auxquels il faut ajouter les cépages autochtones (=spécifiques à une région) et les cépages rares. 

Pour chacune des 11 régions viticoles françaises, la carte de France des vins mentionne les principaux cépages, les cépages noirs à gauche, les cépages blancs à droite. Ce sont les cépages que l’amateur de vin doit retenir a minima, mais il en existe bien d’autres.

Les 12 cépages principaux en France sont : 

  1. Merlot : La France produit 112 000 ha
  2. Ugni blanc : La France et surtout les Charentes produit 85 000 ha
  3. Grenache noir : La France produit 81 100 ha
  4. Syrah : La France produit 64 000 ha 
  5. Chardonnay : La France produit 50 600 ha
  6. Cabernet Sauvignon : 48 100 ha en France
  7. Cabernet franc : La France produit 34 000 ha
  8. Carignan : La France et surtout le Languedoc produit 32 700 ha
  9. Pinot noir : La France produit 32 300 ha
  10. Sauvignon blanc : La France produit 30 000 ha
  11. Gamay : La France produit 25 700 ha
  12. Cinsault: La France et surtout le Languedoc produit 18 200 ha

Très pratique, la carte plastifiée avec la carte des cépages français par région et la fiche d’identité des 12 cépages principaux :

Voyons maintenant dans le détail les cépages français par région en suivant la carte du Nord au Sud et de l’Ouest à l’Est : 

Le Val de Loire : 3 cépages blancs dominent ainsi qu’un cépage noir

Le Val de Loire est une région très étendue qui voit des spécificités de cépages tout au long de ce fleuve. Retenir le Cabernet Franc en Rouge et le Sauvignon, le Chenin et le Muscadet comme cépages principaux.

Si on suit le fleuve : on part du Gamay et du Pinot noir en Auvergne, Sauvignon Blanc en Centre Loire et Touraine, puis Chenin sur une large bande avec un îlot très orienté rouge issu de Cabernet Franc sur Chinon/Bourgueil/St Nicolas de Bourgueil et en Anjou ou le chenin est aussi le grand cépage blanc. Pour finir, à l’arrivée sur l’Atlantique, c’est le cépage Melon de Bourgogne qui domine le Muscadet.

Les Charentes

Le vignoble charentais n’est pas le plus connu pour le vin, car il est  historiquement une terre de distillation de Cognac. L’Ugni blanc est le cépage principal, avec de nombreux autres cépages entrant dans l’assemblage. L’Ugni blanc est le premier cépage blanc planté en France, c’est pourquoi nous le mentionnons.

Le Bordelais : Merlot et Cabernets

Le Bordelais est historiquement une terre d’assemblages en rouge avec 3 cépages noirs principaux : Merlot, Cabernet sauvignon et le Cabernet franc et plusieurs cépages complémentaires (Petit Verdot, Malbec, …). Le Merlot est le cépage dominant. Le Médoc est la zone où le Cabernet sauvignon domine. Le Cabernet franc se retrouve plutôt Rive Droite.

En blanc Le sauvignon et le Sémillon sont les plus importants cépages, souvent assemblés ensemble.

Le Sud-Ouest : la région avec le plus de cépages autochtones.

Le Sud-Ouest possède de nombreuses appellations utilisant des cépages locaux, il en existe une très grande variété, car la géographie diffère beaucoup depuis les contre-forts du Massif Central à ceux des Pyrénées. Pratiquement chaque appellation met en avant un cépage, Cahors pour le Malbec, Madiran pour le Tannat, Marcillac pour le Fer Servadou…

Près de Bordeaux, on retrouve les cépages Bordelais et le Malbec. 

En Gascogne, le Tannat en rouge et les cépages comme le Grosz Manseng , Petit Manseng et Colombard en blanc.

Le Languedoc-Roussillon : 5 cépages rouges dominants

Le Languedoc-Roussillon est historiquement une région viticole, mais elle devrait en fait être séparée en deux, tant le Roussillon est attaché au cépage Grenache noir issu de l’Espagne voisine alors que le Languedoc travaille sur 5 cépages rouges majeurs, offrant une infinité de possibilités.

Pour le Languedoc , les 5 cépages noirs à retenir sont : Syrah, Grenache noir, Carignan, Mourvèdre et Cinsault.

En blanc, les cépages français de cette région sont Muscat blanc à petit grain, Muscat d’Alexandrie, Grenache blanc, Clairette, Bourboulenc, Maccabeu et Piquepoul blanc.

La Champagne, les cépages septentrionaux

La Champagne est dominée par 3 cépages : 2 cépages noirs que sont le Pinot Noir et le Pinot Meunier et un cépage blanc : le Chardonnay. Tous ces cépages ont un jus blanc, c’est ce qui permet de faire les Champagne blancs même à base de cépages noirs.

Découvrez notre Coffret Champagne sur les cépages : 

L’Alsace : 4 Cépages blancs nobles, 2 roturiers et 1 noir

Les 4 cépages blancs dits “nobles” en Alsace sont le Riesling, le Gewurztraminer, le Pinot Gris et le Muscat d’Alsace. C’est le Riesling qui domine en surface parmi ces 4 grands cépages :  20 %; contre 14% pour le gewurztraminer, 11% pour le pinot gris et 2% pour le Muscat (qui en fait peut être 2 cépages : le muscat blanc à petits grains ou le muscat Ottonel). Les blancs doux d’Alsace sont surtout faits à base des cépages aux baies colorées : le Gewurztraminer et le Pinot gris.
 
Le cépage blanc le plus planté est en fait le Pinot blanc : Il représente 26% des vignobles d’Alsace. Ce cépage est surtout utilisé pour le Crémant d’Alsace en assemblage avec d’autres comme l’Auxerrois. Dans l’échelle Alsacienne, il est dit “roturier”, comme le cépage Sylvaner qui n’est presque plus planté et ne représente que 6%.
 
En rouge, le cépage Pinot Noir se développe pas mal depuis les années 2010. Il représentait 19% en 2019 et il est de plus ne plus en plus qualitatif en rouge comme en rosé.
 

La Bourgogne : Hyper simple : 2 Cépages principaux à 95%

 La Bourgogne est hyper simple à retenir : Cépage Pinot noir pour les vins rouges et  cépage Chardonnay pour les vins blancs. Il faut descendre dans le Mâconnais pour voir apparaitre le cépage Gamay pour les rouges.

Le Beaujolais, rattaché historiquement à la Bourgogne, est entièrement dédié au cépage Gamay, car la majeure partie de la production se fait sur les vins rouges. On assiste à l’éclosion des vins blancs issus du cépage Chardonnay

Le Jura, comme la Bourgogne mais aussi des cépages autochtones

Le Jura utilise les cépages Pinot Noir et Chardonnay comme sa voisine, la Bourgogne plus un ensemble de cépages autochtones emblématiques : 

En rouge : Poulsard et Trousseau

En blanc : Savagnin

La Savoie et le Bugey : cépages autochtones et alpins principalement

La Savoie a un long historique de vigne depuis les Romains et peut être même avant. Les cépages blancs dominent, surtout 2 cépages autochtones : 41% Jacquère et 15% Altesse. On retrouve aussi le Chardonnay et 2 cépages blancs du Rhône : Roussanne et Marsanne.

En rouge, on retrouve 15% Gamay et un cépage local, la Mondeuse (10%)

Le Bugey voisin est à cheval entre les cépages de Savoie et ceux du Jura car au Nord, ce sont les contreforts du Jura.

Découvrez notre Coffret vin sur le Bugey et la Savoie  : 

Le Rhône, royaume des Rouges à base de 2 cépages principaux

Le Rhône est connu pour ses 2 cépages principaux Grenache noir et Syrah avec des variations très marquées entre la partie Nord et la partie Sud de la Vallée du Rhône.

De nombreux autres cépages noirs existent, mais toujours en minorité : cinsault, mourvèdre, carignan

Côté blanc, il faut retenir 3 cépages typiques : Viognier, Marsanne et Roussanne. Le Grenache blanc et la Clairette sont aussi à retenir en deuxième lieu.

La Provence, cépages variés à la jonction du Rhône et du Languedoc

Terre de rosé par excellence, Pa Provence n’est pas dominiée par des cépages autochtones mais plutôt par des cépages du Rhône (syrah, grenache noir), et du Languedoc (Cinsault). Seul le Mourvèdre a une typicité sur Bandol. Il y a aussi une culture historique d’utiliser les cépages du Bordelais.

En blanc, on trouve le cépage Vermentino (rolle) et l’Ugni blanc.

La Corse, grands cépages et cépages autochtones

La Corse est, elle aussi, une terre de rosé. On y retrouve beaucoup de cépages français comme le Grenache mais aussi des cépages autochtones  en rouge comme le Nieluccio et le Sciacarello. Le Nieluccio est en fait le Sangiovese italien voisin (celui du Chianti).

Laisser un commentaire