Les barèmes de notation des vins - Blog Vin Abacchus

Les barèmes de notation des vins

Pour un dégustateur de vin, il est important d’adopter son propre système de notation afin de pouvoir noter les vins toujours de la même manière et pouvoir bachoter facilement ses fiches de dégustations et comparer les vins entre eux.

Si vous souhaitez connaitre les systèmes de notation des experts du vin (aussi appelés les critiques du vin) afin de pouvoir savoir si la note mise en avant veut dire quelque chose, nous avons fait tout un article sur les notations Parker, Hachette et autres guides.

fiche de dégustation avec zoom sur note du vin

Voici quelques règles quand vous notez un vin 

Première règle : la notation d’un vin doit s’effectuer en “valeur absolue” et non relative; situer les qualités perçues du vin sans tenir compte d’autres critères (prix, réputation, origines, millésimes, etc…) et surtout sans hiérarchiser par rapport à d’autres.

Deuxième règle : votre système de notation des vins doit être reproductible, afin de vous aider dans le temps à comparer vos vins, et mettre en perspective vos commentaires de dégustation.

Chacun son barème de notation des vins

Plusieurs barèmes de notation des vins existent, ils sont propres à chacun. J’ai vu des barèmes très… personnels à base de lettres de + et de chiffres combinés… mais du moment que la personne s’y retrouve ! Toutefois, je vous présente  les systèmes de notation des vins les plus courants et les plus simples à utiliser, même pour un novice.

Barème sur 5 (le basique)

  • 1 = Nul
  • 2= Assez Bien
  • 3= Bien
  • 4= Très bien
  • 5= Excellent

C’est le barème le plus utilisé par les néophytes et aussi les “Digital Natives” qui sont habitués à tout noter avec 5 étoiles 🙂 !

On voit aussi des variantes de ce barème: vins notés de 6 à 10 ou de 16 à 20.

Barème en lettres

Il est assez courant que les amateurs notent les vins ainsi :  A-, A+, B- B+, C- C+.  Les 3 lettres indiquent la note de base :

  • A=Très bien,
  • B=Bien
  • C=Assez bien

et les plus et moins ajoutent de la nuance !

Barème sur 10

Ce n’est pas le barème de notation de vin le plus utilisé, mais il peut tout à faire convenir. Certains utilisent le Barème sur 5 en ajoutant des 0,5… du coup ça devient un barème sur 10, non ?

Barème sur 20

Décrit plus haut, c’est le plus courant en Europe et en particulier en France. Il est notamment utilisé par les critiques très connus comme la Revue des Vins de France (RVF), Bettane & DesseauveBernard Burtschy, etc. Voir notre article complet sur les notations des experts.

Barème sur 100

Ce barème est très utilisé par les Anglo-saxons. Notamment les critiques comme The Wine Advocate (ex. Robert Parker, ex. Niel Martin, Lisa Perrotti-Brown), the Wine Spectator (James Molesworth), Vinous (Antonio Galloni, Niel Martin), etc. (Voir notre article complet sur les notations des experts), mais vous pouvez vous aussi l’adopter !

L’échelle sur 100 est assez standardisée : 

  • 40 = défaut, imbuvable
  • 40-50 = pas bon
  • 50-60 = standard
  • 60-70 = correct
  • 70-80 = bon
  • 80-90 = très bon
  • 90-100 = excellent à exceptionnel

Pour être médaillé par une revue américaine, le vin doit avoir au minimum 82 (en France, légalement, on ne devrait pas parler de médaille sans un concours bien réglementé).

Un vin doit avoir au moins 90 chez the Wine Advocate pour intéresser les foules et voir sa cote grimper !

Les Variantes : José Penin est le Robert Parker Espagnol. Les vins sont notés de 50 à 100 points. Ceux dépassant 95/100 sont qualifiés d’exceptionnels.

En conclusion, quelle notation choisir ?

Finalement la décision vous revient ! Choisissez le système de notation des vins qui vous parle et vous correspond le mieux !

Laisser un commentaire