AOP IGP quelles différences ? Les dénominations vins de France et du Monde

AOP IGP quelles différences ? Les dénominations vins de France et du Monde

 AOP IGP quelles différences dans le vin ?

Avant de répondre à la question “AOP IGP différences”, voyons ce que sont les AOC/AOP dans l’univers du vin. Puis les IGP avant de conclure par les différences entre Appellation d’Origine(AOC/AOP) et Indication Géographique (IGP). Mais à mon avis, vous aurez compris avant cela !

Les AOC AOP : Appellation d’Origine

 

L’AOP au niveau Européen

Au niveau Européen, 3 types de labels qualités existent pour certifier que le vin répond à un cahier des charges lié à son origine. Vous allez aussi comprendre la différence entre AOP AOC.

L‘AOP (Appellation d’Origine Protégée) est le niveau le plus élevé aussi appelé PDO (Protected Denomination of Origin). L’AOP définit une zone délimitée au niveau d’un terroir, c’est-à-dire d’une zone suffisamment délimitée pour avoir une typicité. Avoir cette dénomination AOP, c’est certifier que le vin répond à un cahier des charges :

  • zone géographique délimitée (liste des communes autorisées) ;
  • types de vins autorisés (blanc sec, rouge, rosé…) ;
  • degré alcoolique minimal ;
  • rendement à l’hectare maximal ;
  • cépages autorisés.

Le but de l’AOP est de reconnaitre les qualités spécifiques à un terroir tout en visant à obtenir une qualité minimum certifiée.

Si vous êtes perdu dans le vocabulaire Appellation, Terroir, Cru, je vous conseille notre article qui explique comment lire une étiquette de vin avec ces notions importantes.

L’AOC au niveau français

L’AOP Européenne se décline en AOC en France et dans d’autres noms dans d’autres pays. DOC en Italie, en DO en Espagne, en DOC au Portugal, en OPAP/OPE en Grèce, en QmP Grosslage en Allemagne, en DAC en Autriche, etc. 

Il revient en effet à chaque pays de gérer son système d’appellations. En France, l’INAO gère les AOC. L’INAO s’occupe aussi de faire le lien AOC AOP au niveau Européen.

Un vin avec la dénomination de vente ‘AOC Margaux’ ou ‘AOP Margaux’ ou ‘Appellation Margaux Contrôlée’ ou ‘Appellation Margaux Protégée’ dit au consommateur : 

  1. où ce vin a été produit (zone géographique délimitée au niveau d’un terroir)
  2. que ce vin répond à un cahier des charges vérifié (par l’INAO en France)

Les IGP vin : Indication Géographique Protégée

L’IGP est aussi une dénomination de qualité avec un cahier des charges, mais plus souple que l’AOC AOP. En effet, en général la surface géographique dépasse les 20.000 ha et se situe au niveau régional. La quantité de cépages autorisés est bien plus grande aussi.

De la même manière que l’AOC, l’IGP est gérée en France par l’INAO (avant, c’était appelé VDQS). L’IGP Européenne se décline aussi dans les autres pays : Vino de la tierra (VT) en Espagne, IGT en Italie, Vinho regional ou IPR au Portugal, TO en Grèce, QmP Bereich en Allemagne, Landwein en Autriche. 

Différence AOP IGP 

En résumé, voici les principaux points de différence AOP IGP : 

  • Zone protégée : terroir pour une AOP, région pour une IGP
  • Nombre de cépages autorisés : généralement moins de 10 pour une AOP, plusieurs dizaines pour l’IGP (moins de typicité)
  • Rendement à l’hectare maximal : souvent moins de 70 hl / ha pour l’AOP, 100-120 hl / ha pour l’IGP (la qualité baisse avec l’augmentation des rendements)
  • Style de vin à la dégustation : définit au niveau AOP uniquement

Vous l’avez compris, une AOP est un vin de terroir : elle vise à donner au consommateur une définition de ce qu’est une appellation. Les vins d’une même AOC, que ce soit Margaux, Côtes du Rhône ou Chinon sont censés être reconnaissables, avoir une typicité.

Une IGP regroupe plus de styles de vins :

  •  souvent des vins de plaisir,
  • assez souvent des vins de cépages,
  • parfois des vins qui ne pourraient pas avoir l’agrément pour l’AOP parce qu’ils n’ont pas la qualité suffisante,
  • des vins qui ne pourraient pas avoir l’agrément pour l’AOP parcequ’ils sont trop originaux

Les bons vignerons qui produisent des vins AOP, utilisent généralement l’IGP pour :

  •  leurs vins plus accessibles en prix, avec une notion de plaisir et d’immédiateté ;
  • ils veulent faire du blanc et que l’AOP n’autorise que du rouge
  • lorsqu’ils tentent des choses nouvelles : assemblages insolites, vinifications insolites

Et quand c’est trop original pour l’IGP, la solution de replis est : Vin de France.

Dernière différence AOP IGP : si au niveau AOP, vous pouvez vous fier à l’appellation pour avoir une idée de ce que vous aurez dans le verre… au niveau IGP, il faut décrypter encore plus l’étiquette pour savoir ce que vous pourrez boire (voir notre article sur pourquoi c’est difficile de lire une étiquette de vin).

Les différents AOP IGP dans le monde

La plupart des pays producteurs de vin appliquent ce système AOP IGP. Ce système est en effet répliqué dans de nombreux pays, bien au-delà de l’Europe. Voici le tableau des différentes AOP IGP en Europe et dans le Monde pour vous y retrouver facilement :

liste AOP IGP vin monde

Encore plus précis que l’AOP : le Cru

Dans le tableau ci-dessus, vous pouvez voir aussi que la 4ème colonne ajoute un troisième niveau dans la dénomination d’origine protégée. En France ou en Suisse, on parle de Premier Cru ou de Grand Cru, en Italie de DOCG et en Espagne de DOCa. Vous l’avez compris, c’est un niveau de qualité et de cahier des charges supérieur à l’AOC AOP.

Si la notion de Cru vous titille, il y a en fait 4 façons de voir le mot Cru dans le vin et un article y est consacré ! Ici, disons simplement qu’il s’agit d’un terroir très délimité et reconnu pour sa grande qualité.

Conclusion sur les différences AOP IGP

Voilà, vous connaissez la différence AOP IGP. Maintenant vous pouvez vous balader dans le monde entier, trouver les vins du monde et savoir ce que ça veut dire… surtout si vous téléchargez notre Application mobile qui est la seule à décrire toutes les dénominations AOC AOP IGP, etc du monde en français !

En tout près de 2400 régions viticoles et dénominations sont décrites . Pour chaque AOP IGP, vous trouverez les éléments du cahier des charges : cépages autorisés, surface, zone délimités, degré alcoolique, type de vins produits, rendement, etc.

Home de l'Appli abacchus

Laisser un commentaire