abacchus

La dégustation olfactive : le nez dans le vin

La dégustation de vin se doit de respecter quelques règles afin de pouvoir être structurée et réutilisée lors de vos dégustations. Elle se décompose en 4 étapes : la vue, le nez, la bouche et la synthèse.

L’importance de l'analyse olfactive lors d’une dégustation de vin

Après l’analyse visuelle de la robe d’un vin, l’analyse olfactive est la deuxième étape de la dégustation du vin. Cette analyse passe bien évidemment par le nez et l’on parle, en dégustation de premier nez et second nez.
  • Le premier nez en dégustation : Il s’agit de sentir le vin dans le verre après qu’il soit versé et sans remuer son verre.
  • Le second nez en dégustation : il s’agit de sentir le vin dans le verre, après le premier nez et surtout après avoir fait tourner le vin dans le verre afin de libérer de nouveaux arômes.

Le principe de rétro-olfaction

C’est une autre approche de l’analyse olfactive du vin qui se passe dans la bouche, à partir des connexions entre votre bouche et votre nez. La rétro-olfaction en dégustation est une autre manière d’analyser le vin de façon olfactive.

L’analyse olfactive d'un vin vient évidemment après l’analyse visuelle du vin et fait partie des 4 étapes de la dégustation de vin. Vient ensuite l’analyse gustative du vin et la synthèse/conclusion.