abacchus

L’analyse gustative : la bouche

L’analyse gustative fait partie des 4 étapes de la dégustation de vin. Comme pour la vue et le nez, la dégustation en bouche offre 3 étapes principales : l’attaque, le milieu de bouche et la finale.

Les 3 étapes de la dégustation en bouche

Néophyte ou amateur éclairé, chaque dégustateur s’attache à bien percevoir en bouche le vin qu’il déguste. On décompose la dégustation de vin en bouche selon 3 étapes logiques :
  • L'attaque : lorsque vous portez le vin à la bouche et que vous buvez, vous percevez immédiatement vos premières sensations gustatives. A l’attaque, vous ressentez si un vin est vif ou plutôt souple, sec ou sucré,
  • Le milieu de bouche : après l’attaque, vous allez laisser le vin prendre sa place en bouche. C’est à ce stade que l’on utilise l’aération en bouche pour réchauffer et oxigéner encore plus le vin.
  • La finale : passé les 2 premières étapes de la dégustation en bouche, vous allez apprécier le vin sur la fin de son voyage avant de recracher. C’est à cette étape que l’on parle de persistance aromatique et donc de vin long en bouche ou de vin court.
L’importance de l’analyse gustative lors d’une dégustation de vin est majeure car c’est en bouche que vous allez pouvoir analyser la structure du vin dégusté, au-delà de la simple dimension aromatique de celui-çi. Comprendre en détail l’attaque, le milieu de bouche et la finale vous donneront une analyse fine et précise du type de vin que vous dégustez.

L'analyse gustative fait partie des 4 étapes de la dégustation de vin et vient logiquement après l'analyse visuelle du vin et l'analyse olfactive d'un vin. Une fois ces 3 premières étapes réalisées, vous serez en mesure de faire la synthèse de votre dégustation.